14 février 2006

Jour 201 - Punta Arenas - S 53.16121° W 70.90262°

Ciao Lee, ciao Franklin, amusez vous bien à Navarino ! J'ai une mauvaise nouvelle pour vous... je vous retrouverais sur Paris, devant une bouteille de vin argentin sans oute ! c'est seulement maintenant que je me rends compte à quel point la connexion avec ces deux là fut simple, sincère, fluide !
C'est à mon tour de mettre les voiles, et pour une fois je prends l'avion. Direction Punta Arenas à 35 minutes de vol.

Sous l'aile, le Cerro Guanaco et le Lago Roca visités la veille et juste le temps d'apercevoir furtivement (quoi qu'on en dise, j'en suis convaincu !!) l'archipel du cap Horn (Hoorn est la ville natale des 2 navigateurs hollandais Le Maire et Van Schouten) et de survoler la cordillère Darwin et ses glaciers, les derniers avant que les Andes ne disparaissent définitivement entre les 2 océans.

Toujours cette incroyable lumière, résultat d'un vent furieux et d'une couche d'ozone de plus en plus timide.
Bizarre, je suis au deux tiers du voyage et c'est déja le bout... du continent. La suite des événements sera différentes peut être.
J'aurais déja traversé ces pays et disposerais certaiment de repères, l'occasion d'aller chercher plus loin hors des sentiers battus. En Attendant, le clou du spectacle est peut-être à porté de main : Torres del Paine, pourvu que Zéphyr soit sympas !

18h30 encore 3 heures de bus entre Punta Arenas et Puerto Natales, à travers le désert Patagon, ou l'herbe est rase et les arbres poussent à l'horizontale sous la lumière de quelques rayons qui percent les nuages.
22h, la meilleure pizza depuis le début du trip à la Mesita Grande, ça méritait d'être signalé ! Bon app' !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Hola tronco !
Je viens de me régaler à la lecture de ton blog (j'avais une bonne dizaine de jours de retard) ! Nos chemins ont manqué de se recroiser plusieurs fois (je suis à Chiloë et avant, à El Calafate, El Chaten, et Isla Navarino).
A bientôt sur l'altiplano pour notre petite balade vers le Llullaillaco...
Ciao
Guillaume
PS : c'était pas l'archipel du Horn que t'as vu... aucun vol régulier ne le survole et il se trouve à une bonne soixantaine de km au Sud de la Isla Navarino... et le Horn lui même est à plus de 150 km de cette île... Tu as du abuser du bon vin argentin !

Anonyme a dit…

Rien ne vaut de passer un bon moment avec soi-même, à parcourir les rayonnages de sa bibliothèque intérieure

Sylvain Tesson

ET toi au bout du bout tu en penses quoi?

Olivier

VIDAUX a dit…

Super - Nous y sommes allés, mais que jusqu'au bout de Chiloé. De la part Robert et Nicole BOYER - François et Nicole VIDAUX.
worlley@wanadoo.fr
Amicalement