23 novembre 2005

Jour 118 - Karajia - S 6.16184º W 78.02175º

Echanges d'infos avec Jorge le patron de l'hotel. Il va en Equateur, et je cherche une marche intéressante pour la journée et des infos pour mes plans farfelus des prochains jours. La destination sera Karajia en 4-5 heures de marche.
Je trouve un transport vers Luya puis Cohechan avant d'entamer la marche. Le spectacle est ecore impressionnant. Il faut descendre au fond du canyon puis monter de l'autre côté pour rejoindre ces villages.
En cours de route les rencontres seront nombreuses.
3 écolières qui me demande si je parle anglais et sans vergogne me sortent leurs devoirs : "vous pouvez traduire... por favor !"
Marcos, gamin super sympa, seule personne m'ayant donné des infos claires sur les sentiers environnants.
Une mère et sa fille, en train de tricoter à l'ombre, m'offrent un verre de "chicha" rafaichissante.
Il y aura aussi un groupe en train de construire une maison en adobe et un peu plus loin un église ... qui se construit toute seule ! (Allez Luya !).

Peu d'arbres sur ces pentes. Vers 13h j'atteinds Karajia et ses "Purunmachus" (purun = sauvage - macchu = vieu), des urnes funéraires, découvertes en 1893 par l'archélogue suisse Adolphe Bandelier.
Difficile de s'approcher pour prendre une photo correcte. Je termine la boucle par une montée/descente supplémentaire, pour aboutir sur un causse calcaire, qui à tout de Cévennole, ne serait-ce pour les quelques agaves et eucalyptus.
Arrivée à 16h à Luya et attente (encore) pour que le "collectivo" soit plein et prêt à partir.
Une super journée, ou la destination n'était qu'un prétexte à renconter les gens... le voyage tel qu'il devrait être.

1 commentaire:

biguy a dit…

Et bé dis donc ! Déjà 118e jour. Comme le temps passe. Mais tu n'as toujours pas l'air de te lasser. Tu bouges toujours autant. T'es sûr qu'une seule année va te suffir ?
Pour ma part je restreins mes envies de globe trotter à des étapes de 15 jours. Dernière escale au compteur : île de la Réunion. Ca fait du bien un peu de soleil avant d'affronter l'hiver parisien. Le tout est bien sur sur mon blog qui a d'ailleurs changé de nom suite à une remarque judicieuse d'un de mes amis australiens... le nouveau nom : "whatsupwillbig".
Continu à nous régaler avec tes chronique et @+